ADRESSE POSTALE :
Faculté de Médecine de Lille
F-59045 Lille Cedex
Tél. : +33 (0)3 20 62 69 00
Fax : +33 (0)3 20 62 77 13
Contact

 

Nous contacter

Département Médecine Générale
Secrétariat

Pôle Formation
1er étage - Porte 164

Tél. 03 20 62 69 21
Fax 03 20 62 69 09
marjorie.bras(at)univ-lille2.fr
brigitte.loridan(at)univ-lille2.fr 
annette.curnelle(at)univ-lille2.fr

Liens utiles

Revues de médecine générale

Recherche et publications


Personnes ressources

• Coordonnateur : Pr Christophe BERKHOUT
• Responsables : Dr Nassir MESSAADI, Dr Bertrand STALNIKIEWICZ, Dr Michel CUNIN

Organisation

La recherche nécessite une perception adéquate de la discipline.
Un travail de recherche en médecine générale, comme dans toute autre discipline, se propose d’étudier scientifiquement une infime partie de la discipline dans des conditions standardisées permettant une reproductibilité suffisante à la significativité des résultats observés. Il produit donc des (nouvelles) connaissances par définition partielles et réductrices.

Pour être un travail de recherche en médecine générale, une étude doit entrer dans le champ d’application des fonctions de la discipline : premier recours, prise en charge globale centrée sur le patient et son environnement, coordination des soins, suivi au long cours et objectif de santé publique atteint par la sommation d’actions individuelles. Ceci a pour corollaire que l’étude doit :

• S’adresser à des patients ambulatoires (les causes des chutes des personnes âgées ne sont pas les mêmes au domicile qu’en institution ; les outils de la prise en charge de la douleur ne sont pas les mêmes en médecine générale que dans un service de soins palliatifs)

• Nécessiter un plateau technique simple dont l’utilisation peut être courante en médecine générale, ne requérant pas de compétence d’utilisation particulière et pour lequel l’investissement financier est raisonnable

• Prendre en compte la durée habituelle d’un acte de médecine générale (environ 15 minutes)

• Intégrer (tout au moins au niveau de la discussion des résultats) la notion de complexité de la pratique conférée par la globalité de la prise en charge

• Porter préférentiellement sur des problématiques dont la prévalence est élevée en médecine générale et qui sont peu étudiées dans les autres disciplines où elles sont peu rencontrées.

La double dimension biomédicale et psychosociale de la médecine générale rend nécessaire pour certains travaux de recherche la collaboration avec d’autres disciplines universitaires médicales ou non médicales (anthropologie, sociologie, démographie…)

Vers le haut

Communication et publication

Tout travail de recherche doit déboucher sur une communication et une publication dans une revue scientifique, si possible avec facteur d’impact, qui permettent une visibilité du travail universitaire du département de médecine générale et une reconnaissance par la communauté de recherche.
Une publication dans une revue professionnelle permet par ailleurs la diffusion de cette information vers la communauté généraliste et les généralistes de terrain.

Vers le haut

Année Recherche

Internes en médecine générale, la recherche vous intéresse ? Sachez que vous avez la possibilité de faire un Master 2 recherche pendant votre internat, tout en étant financé !
En disponibilité au niveau des stages d’internat, vous pourrez vous consacrer entièrement à votre projet de recherche.


LA BOURSE D’ANNÉE RECHERCHE


1) Présentation
L’année recherche est une bourse qui s’adresse à tous les internes, quelle que soit leur spécialité, et leur permet de bénéficier d’une bourse d’un an afin de participer à des travaux de recherche, "en vue de la préparation d’un master, d’une thèse de doctorat ou d’un diplôme équivalent" selon les textes officiels. En pratique, elle est allouée pour suivre un Master 2 Recherche.
Chaque année, le nombre de bourses allouées pour chaque inter-région est fixé par arrêté. C’est un comité, au sein même de la faculté, qui classe les étudiants.
A titre d’exemple, en 2012, 11 internes ont pu bénéficier de l’année recherche à Lille. En 2013 ils étaient 22.

2) Conditions d’éligibilité
Il faut avoir validé un Master 1, soit pendant son externat, soit pendant les deux premières années de l’internat.
Cette bourse s’adresse uniquement aux internes. Au début de l’année recherche il faut absolument qu’il vous reste au moins un semestre à valider.


LE MASTER 2

1) Le Master 2 "Recherche"
Comme son nom l’indique, le Master 2 "Recherche" forme au métier de chercheur. Il dure un an, et se compose de cours théoriques et d’un stage de recherche. L’organisation de l’année est différente selon les Master. A Lille, les cours durent jusqu’au mois de décembre pour ensuite laisser la place au stage à temps plein.

Des Master 2 "Recherche" sont proposés dans toutes les facultés de médecine de France et en théorie vous pouvez postuler dans la faculté que vous souhaitez. Cependant, il existe peu de Master 2 axés sur les soins primaires.
Pour ce qui est du stage pratique, il vous faut choisir un domaine de recherche, et trouver un laboratoire d’accueil. Le projet de recherche doit évidemment être cohérent avec votre parcours personnel.

2) Le Master 2 Biologie Santé à Lille
Il se déroule de septembre à juin. Les cours comprennent un tronc commun de dix jours en septembre, puis dix journées thématiques à choisir par le candidat parmi cinq parcours. Le parcours E, "Epidémiologie, santé publique, biostatistiques et traitement de l’information" est le plus adapté au cursus de médecine générale.
Le stage pratique dure toute l’année. Vous devez trouver vous-même le projet de recherche, ainsi que le terrain de stage.
La validation du Master 2 repose sur un mémoire bibliographique, soutenu en janvier, puis un mémoire de stage, soutenu fin juin.

LE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE D’ANNÉE RECHERCHE

C’est principalement la qualité du projet de recherche qui doit départager les candidats. En pratique, trois grands axes sont pris en compte :

• Le projet : Il doit être de qualité, bien défini, original, et  réalisable par l’étudiant en un an

• Le laboratoire d’accueil : le mieux est de trouver un laboratoire ayant un bon niveau de publication, ayant l’habitude d’encadrer des étudiants en Master 2.

• Le candidat : votre classement à l’internat, même s’il ne doit pas faire partie des critères de choix, vous sera tout de même demandé. Mais un mauvais classement ne doit pas vous arrêter ! Le plus important est la cohérence de votre démarche dans votre parcours (intérêt pour la recherche, souhait de clinicat et par la suite de carrière universitaire)

Le dossier à remettre à la scolarité comporte des informations sur ces trois axes :

• Candidat : un CV détaillé, une attestation de réussite au Master 1, l’avis du directeur de l’unité de recherche sur le projet et votre capacité à le conduire, l’avis du directeur du DES sur votre candidature

• Laboratoire d’accueil : description,  présentation du directeur de recherche avec la liste de ses publications les plus importantes,

• Projet de recherche : présentation détaillée, avec résumé et bibliographie.

La date limite de candidature est généralement fixée à la mi-mars, et une commission se réunit en juin afin de décider de l’attribution de la bourse.

Et si vous n’êtes pas retenu, sachez qu’il existe d’autres organismes proposant des bourses de recherche, tels que le groupe Pasteur Mutualité, l’académie nationale de médecine ou la fondation pour la recherche médicale. Les dossiers à fournir sont sensiblement identiques.


CALENDRIER

Septembre-décembre : élaboration du projet de recherche. Choix du Master 2, candidature, prise de contact avec différents maitres de stage afin de trouver un projet de recherche.

Janvier-mars : élaboration du dossier de demande de bourse d’année recherche.

Juin-juillet : officialisation de la liste des candidats retenus pour la bourse.

Août : demande de mise en disponibilité auprès des affaires médicales du CHRU.

CONTACTS

Pr Raymond Glantenet, Directeur du DMG : raymond.glantenet(at)univ-lille2.fr
Dr Nassir Messaadi, Responsable de la Recherche au DMG : nassir.messaadi(at)univ-lille2.fr 

 

SOURCES

Arrêté du 4 octobre 2006 Définissant les modalités d'organisation de l'année-recherche durant le troisième cycle des études de médecine, d'odontologie et de pharmacie.
Master Recherche Biologie - Santé à l’Université Lille 2
Télécharger le dossier de demande de bourse d’Année Recherche à Lille
Le Master 2 - L’année recherche
Bourse de recherche du Groupe Pasteur Mutualité
Bourse de l’académie nationale de médecine   
Bourse de la fondation pour la recherche médicale

Vers le haut

Clinicat de Médecine Générale

La médecine générale est une médecine à dimension humaine. Elle permet une prise en charge globale centrée sur le patient. Elle est une discipline scientifique et universitaire, avec un contenu spécifique de formation, de pratique clinique et une recherche basée sur ses propres fondements  scientifiques consensuels en Europe. Le cursus universitaire est identique à celui des autres spécialités avec un clinicat de 2 à 4 ans.

Le chef de clinique est un soignant, un chercheur et un enseignant. Il poursuit sa formation de chercheur en soins primaires en s’inscrivant en master 2 de recherche et en participant à des travaux de recherche au sein du département de médecine générale.

Devenir chef de clinique de MG c’est avoir envie de développer le corpus des connaissances en médecine générale en participant à la recherche clinique en médecine générale ambulatoire.
Envie de transmettre, de guider les étudiants dans leur acquisition de compétences et dans leur progression.
Envie d’acquérir des compétences professionnelles au service des patients.

Devenir chef de clinique de MG c’est construire son projet, se former précocement  (Master 1 de recherche) et se rapprocher du département de médecine générale (DMG).

Qui contacter :
Le directeur du DMG et le responsable de la recherche du DMG.

Vers le haut